Je suis Sinbad, le marin, 2017

2017-04-07 10.15.05

Projet performatif et collectif, de janvier à octobre 2017 avec l’artiste Véronique Aubouy, dans le 19e (Curial-Cambrai-Michelet-Riquet-Alphonse Karr-Aubervilliers) dans le cadre du projet « Ré-enchanter la ville ».

Les conditions de choix du projet

Le souhait exprimé par l’artiste Véronique Aubouy (présentation en bas de page) était de re-travailler en 2017 avec un public de jeunes issus de cultures étrangères, avec des structures locales accueillant des jeunes migrants (Datmie, FTDA) mais également avec un public local (Espace 19 Cambrai, Espace 19 Riquet, La Régie du 19e, Le Centre d’animation Curial).

Le projet « Je suis Sinbad le marin »

Tel Ulysse, le jeune voyageur Sinbad le marin, a vécu des aventures extraordinaires. Il raconte ses voyages à ses auditeurs chaque soir. Des textes courts seront extraits du conte oriental comme base de conte et d’invention pour les intervenants qui, à leur tour, raconteront leurs voyages (réels ou mentaux) dans le prisme des récits merveilleux de Sinbad.

Ces ateliers ont été ouverts à un public très large mêlant enfants, adolescents et adultes afin de créer des relations créatives intergénérationnelles et inter-culturelles aux Espaces 19 Cambrai et Riquet et au Datmie-Archereau, puis à Paris Anim’ Curial qui a accueillis Arsmedia et permis de regrouper ces différents publics sur les vacances de printemps .

2017-04-03 10.55.28

 Déroulement

  • phase 1 : découverte d’un texte, (déchiffrage et compréhension), lecture à voix haute, discussions.
  • phase 2 : travail d’invention et d’écriture à partir d’un regard sur soi, sur le thème du voyage, de la rencontre de soi à l’épreuve du voyage, de l’autre à travers le thème du voyage.
  • phase 3 : travail de lecture à voix haute, création d’un jeu théâtral, voire de costumes et mises en scène.
  • phase 4 : performance collective filmée.
  • phase 5 : restitutions 

Bénéfices

Pour les jeunes en apprentissage de la langue et de la culture françaises l’implication dans un projet culturel auprès d’autres usagers du territoire (les habitants), est assurément un plus dans leur parcours d’intégration. Et en retour pour les habitants entrer en contact via un projet artistique avec ces jeunes d’ailleurs est salutaire.

Le suivi d’un projet de A à Z (projet-réalisation-restitution) et le travail en groupe, contribuent en outre à façonner des compétences utiles transférables dans d’autres domaines de la vie.

Restitution : la traces visuelles et traces sonores 

Les performances de lecture filmées seront présentées lors d’un moment de restitution collective avec les productions de dessins et peintures. Ce qui permettra d’affirmer la variété et l’originalité des propositions des uns et des autres à partir d’un même projet autour de la notion de voyage.

2017-04-05 12.59.43

La radio France Culture venue enregistrer durant trois jours sur le workshop des vacances de printemps diffusera son montage dans le cadre de l’émission Création on air en octobre 2017.

Informations intervenants :

  • Véronique Aubouy, artiste vidéaste-performeuse
  • à l’assistance du projet : Muriel Salling, directrice d’Arsmedia
  • un éducateur assistant (DATMIE)
  • 2 responsables-familles des Espaces 19
  • une équipe de France Culture (3 jours) sur le temps du workshop des vacances de printemps.

2017-04-07 12.45.29 2 copie

Structures et responsables associées :

  • DATMIE (dispositif d’accueil temporaire des mineurs isolés étrangers)  de France Terre d’Asile: Laetitia Sorlat, directrice et Thomas Naïdon, éducateur assistant.
  • Paris anim’ Curial : Mariama Kaba et Sadia Diawara, directeurs
  • Espace 19 Riquet : Florence Aljane, chargée des familles, Nicolas Duffour, directeur
  • Espace 19 Cambrai : Aïssata Sow, chargée des familles, Sophiane Nafa, directeur
  • Régie 19 : Leïla Bennabed
  • Maison des Associations, Paris 19e : Olivier Nasso, directeur

L’artiste

2017-03-01 15.34.27

Le travail de Véronique Aubouy a toujours pour point de départ le texte littéraire. Après À la Recherche du temps perdu lu par plus de 1250 personnes, sur une longue durée de 23 ans et qui se poursuit toujours, elle s’illustre elle-même dans l’univers de la performance depuis 2008 avec une Tentative de résumer la Recherche en une heure (Bibliothèque historique de la Ville de Paris et Maison de Balzac en 2016) ou crée des dispositifs permettant à des jeunes gens, acteurs ou néofites, d’effectuer des performances en lien avec un texte (Maison de la poésie, juin 2016).

Avec Arsmedia dès 2012, elle avait réalisé au terme d’un workshop avec des adolescents un roman-photo sur le thème d’Orphée et Eurydice au Centre d’animation Place des Fêtes. Cette même année Les Métamorphoses d’Ovide avaient donné lieu au Lycée l’Initiative à une exposition des travaux des élèves d’une classe entière sur de nombreuses transformations à travers des media tous différents (du dessin à la performance, en passant par la photo ou le modelage). En 2013, c’était Georges Perec au Centre d’animation Curial qui avait inspiré entre autres avec les habitants, la Tentative d’épuisement d’un lieu parisien au Carrefour Ourcq-Crimée-Curial , La vie Mode d’emploi au lycée l’Initiative et le projet « Je me souviens au Lycée Hector Guimard avec une classe d’élèves « primo-arrivants » en apprentissage de la langue française.

En 2017, elle réalise le projet Je suis Sinbad le marin pour Arsmedia. A partir de l’inspiration que fournit aux habitants impliqués dans le projet, les lectures des extraits de textes des Mille et unes nuits portant sur les aventures merveilleuses de Sinbad, chacun produit sa propre histoire puis la met en scène par le dessin, l’écrit ou la parole.

Publicités